Cette tension entre ces deux pays qui a atteint son paroxysme après l’assassinat ordonnée par le président des États-Unis Donald Trump du chef des forces spéciales des Gardiens de la Révolution Iranienne Ghassem Soleimani, le 2 Janvier dernier est le résultat de plusieurs années de conflits concernant le nucléaire iranien et le rétablissement des sanctions économiques subies envers l’Iran qui seront énumérées en plusieurs points.

• Les Etats-Unis se retirent de l’accord

Alors que le prédécesseur de Donald Trump, Barack Obama tentait de rétablir les liens entre les deux pays après des décennies de conflit en signant l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien signé en 2015 avec plusieurs autres pays tel que la Chine, la Russie etc, le président Donald Trump a mis un terme a cela en retirant les États-Unis de cet accord en mai 2018 alors qu’elle obligeait l’Iran de se servir de l’énergie nucléaire seulement a des fins civiles et non militaires.

• Les sanctions économiques frappent l’Iran

Après le retrait des États-Unis de cet accord, le président Trump a décidé d’établir des sanctions économiques envers l’Iran dès le mois d’août 2018 dans plusieurs secteurs vitauxdu pays tels que les secteurs bancaires, automobile,l’aéronautique civil, pétroliers, gaziers ainsi que la banque centrale iranienne. Ainsi, cela a porté un dur coup a l’économie iranienne qui était au bord de l’effondrement malgré l’aide économique de quelques pays d’Europe.

• L’Iran décide de se retirer de l’accord de Vienne

À la suite de ces sanctions économiques graves, l’Iran a décidé de se retirer de cet accord nucléaire en augmentant son enrichissement d’uranium en juillet 2019 à 4,5% ce qui était en violation aux dispositions de cet accord qui prévoyait un taux ne dépassant pas 3,67% même si plusieurs experts considéraient que l’Iran ne le faisait pas à des fins militaires mais purement stratégiques pour lancer un appel au secours a ses partenaires.

•​Le dossier pétrolier

Pour survivre économiquement, l’Iran a décidé de défier les États-Unis en contournant le blocus imposé par celui-ci sur les exportations de pétrole en immatriculant leurs naviresainsi qu’en coupant les balises GPS des navires-citernes pour masquer leurs mouvements ce qui a crée plusieurs tensions avec l’attaque de navires pétroliers comme celle de deux navires norvégien et japonais dans le détroit d’Ormuz en juin 2019 que les États-Unis ont rendu l’Iran responsable même s’il n’a pas été confirmé jusqu’à date d’aujourd’hui.

• La guerre des drones

Le climat de tension qui sévissait entre ces deux pays via les sanctions économiques a atteint une autre phase avec les nombreuses attaques de drones tant dans l’espace maritime qu’aérien et qui ont atteint un paroxysme au mois de septembre 2019 avec l’attaque de deux infrastructures pétrolières en Arabie Saoudite organisés par les rebelles houthis du Yémen, supportés financièrement et militairement par l’Iran.

•​Les frappes aériennes

Finalement, après cette attaque de drones, c’est de la que les évènements se sont accélérés avec le bombardement par Israël de sites iraniens en Syrie en novembre 2019 qui se sont accentués vers la fin du mois de décembre lorsque les États-Unis ont tué 25 personnes soupçonnés proches du mouvement pro-iranien Hezbollah en Irak ainsi qu’en Syrie. Ainsi, cela a conduit des milliers de manifestants Irakiens en colère quelques jours plus tard soit le 31 décembre à investir l’entrée de l’ambassade américaine en Irak en saccageant tout ce qui était sur leur passage ce qui a été le coup de grâce pour le président Trump qui le 2 Janvier 2020 a ordonnée la frappe aérienne ayant coûté la vie au général Ghassem Soleimaniqu’il considérait comme étant une menace aux intérêts américains.

Ainsi, on peut se demander si a la lumière de cette analyse, on ne s’approche pas petit a petit d’un conflit qui sera la source d’une 3e Guerre Mondiale……

Texte: Sami Jean Louis
Source : https://www.lemonde.fr/international/article/2020/01/03/comprendre-l-escalade-de-la-violence-entre-l-iran-et-les-etats-unis-depuis-2018-en-six-points_6024741_3210.html

Total Page Visits: 382 - Today Page Visits: 1