Dépossédés de la valeur de leurs permis par l’adoption, sous bâillon, de la Loi-17 en octobre 2019, les chauffeurs de taxi haïtiens font dans la mécanique avec le pactole d’indemnisation qu’ils ont obtenu du gouvernement québécois.

Au total, 35 propriétaires de taxis, plus une vingtaine de particuliers, ont mis en commun des fonds pour partir «Garage Pam’m», une entreprise de mécanique automobile pouvant accueillir une dizaine  de voitures en réparation sur le boul. Pie-IX.

« Nous avons signé un bail avec option d’achat », confirme au journal Wilson Jean-Paul, un des propriétaires de taxi impliqués dans le projet.

Le prix initial demandé pour l’ancien garage Touchette est de 1 million 650 mille pour se réduire à 1 million 250 mille aujourd’hui, en raison de la mise à pied des employés suivi de fermeture du commerce.

En vue d’acquérir la bâtisse, Garage Pam’m  doit trouver 300 000 dollars comme mise de fonds pour la transaction. Plus de 200 000 seraient  disponibles actuellement.

« D’ici le mois d’avril, on veut être propriétaire.», espère Wilson Jean-Paul, un des dirigeants actuels.

 Outre les 54 personnes derrière la démarche, l’entreprise se dit ouverte à d’autres investissements provenant de la communauté haïtienne.

Rappelons que le modèle d’affaires de la nouvelle entreprise est basé sur plus de 1500 propriétaires de taxis haïtiens, qui, s’ils utilisent les services Garage Pam’m devrait être rentable

* En raison des travaux sur le boul. Pie-IX, Garage Pam’M peine à accueillir les clients. Ils offrent également un service d’entreposage de pneus l’hiver comme en été.

Texte et Source : http://www.intexto.ca/

Total Page Visits: 1587 - Today Page Visits: 1