Le 30 avril 2020 – Ottawa – Défense nationale/Forces armées canadiennes

Un militaire des Forces armées canadiennes (FAC) a été tué le mercredi 29 avril 2020, et cinq autres sont toujours portés disparus à la suite d’un accident impliquant un hélicoptère CH-148 Cyclone de l’Aviation royale canadienne (ARC).

La victime est l’enseigne de vaisseau de 1re classe Abbigail Cowbrough, une officière du génie des systèmes de marine, originaire de Toronto (Ontario).

Voici l’identité des militaires officiellement portés disparus :

  • Le capitaine Brenden Ian MacDonald, pilote, originaire de New Glasgow (Nouvelle-Écosse)
  • Le capitaine Kevin Hagen, pilote, originaire de Nanaimo (Colombie-Britannique)
  • Le capitaine Maxime Miron-Morin, officier de systèmes de combat aérien, originaire de Trois-Rivières (Québec)
  • L’enseigne de vaisseau de 1re classe Matthew Pyke, officier de guerre navale, originaire de Truro (Nouvelle-Écosse)
  • Le caporal-chef Matthew Cousins, opérateur de détecteurs électroniques aéroportés, originaire de Guelph (Ontario) 

Le NCSM Fredericton et les alliés de l’OTAN poursuivent la recherche des cinq autres membres de l’équipage de l’hélicoptère.

L’hélicoptère était déployé en mer Méditerranée avec le NCSM Fredericton au sein du 2e Groupe maritime permanent de l’OTAN dans le cadre de l’opération REASSURANCE. Au moment de l’accident, le navire canadien participait à un entraînement collectif avec des navires italien et turc. Le Cyclone menait simultanément des opérations de vol.

Les FAC offrent aux militaires et à leur famille le meilleur soutien possible, notamment un large éventail de ressources pour les aider à traverser ces moments difficiles. 

Une équipe de sécurité aérienne de l’ARC quittera le Canada prochainement pour mener une enquête sur les circonstances entourant l’accident. Les membres de l’équipe se mettront au travail dès leur arrivée.

Faits en bref

  • Une enquête de sécurité des vols sera menée pour nous assurer que notre personnel peut continuer d’avoir confiance en nos équipements et procédures. Le programme de sécurité en vol vise notamment à enquêter sur de tels incidents afin d’appliquer rapidement des mesures de prévention efficace qui permettront d’éviter ou de réduire le risque que de tels incidents ne se reproduisent.
  • Le CH-148 Cyclone menait ses opérations à partir du NCSM Fredericton, au sein du 2e Groupe maritime permanent de l’OTAN (SNMG2). Le navire avait quitté Halifax (N.-É.) le 20 janvier dernier pour une mission de six mois dans le cadre de l’opération REASSURANCE.
  • Le déploiement du NCSM Fredericton s’inscrit dans le cadre d’une série d’activités militaires entreprises par les FAC pour appuyer les mesures d’assurance et de dissuasion de l’OTAN. Les FAC fournissent notamment des capacités militaires requises pour l’instruction, les exercices, les démonstrations et les tâches qui leur sont assignées par l’OTAN, et illustrent l’engagement du Canada à favoriser la sécurité et la stabilité en Europe centrale et en Europe de l’Est.
Total Page Visits: 230 - Today Page Visits: 1