La joueuse japonaise – haïtienne, lauréate de l’Open d’Australie l’an dernier, a établi un record de gains en 2019. Elle devient l’athlète féminine la mieux rémunérée de tous les temps.

Même en en dehors des courts, la rivalité fait rage entre Naomi Osaka et Serena Williams. En matière de gains en 2019, la Japonaise (22 ans) s’est imposée avec 37,4 millions de dollars (répartis entre prize money et sponsoring), soit 1,4 million de plus que l’Américaine. Osaka devient ainsi la sportive la mieux rémunérée de l’histoire. Le précédent record était détenu par Maria Sharapova avec 29,7 millions de dollars en 2015, rappelle le magazine Forbes. Osaka met fin à un règne financier de Williams qui durait depuis quatre ans.

Source : L’equipe.fr

Total Page Visits: 513 - Today Page Visits: 1