Les mesures imposées en zone rouge dans le cadre du «défi 28 jours» sont prolongées jusqu’au 23 novembre, annonce le premier ministre François Legault.

Les mesures sanitaires visant à freiner la propagation de la COVID-19 demeureront en vigueur jusqu’au 23 novembre prochain en zone rouge.

François Legault :

Ça fait 28 jours aujourd’hui qu’on fait des efforts supplémentaires au quotidien pour lutter contre la COVID-19.Ces sacrifices qu’on fait individuellement donnent des résultats et je veux vous remercier pour ça. C’est la preuve que quand on s’y met tous ensemble, on est capables d’arriver à de grandes choses.On a réussi à arrêter l’augmentation des cas et c’est déjà une victoire. On doit cependant continuer pour baisser le nombre de cas. On ne peut pas continuer d’avoir 800 à 1 000 nouveaux cas par jour, car l’accumulation de ces cas va engorger nos hôpitaux ce qui va provoquer des ruptures de services. Il faut donc donner encore un coup et réduire nos contacts. Il faut faire baisser le nombre de nouveaux cas et pour ça, on a besoin de 4 semaines de plus.Les mesures qu’on a mises en place dans les zones rouges vont se poursuivre encore jusqu’au lundi 23 novembre. Toutes les mesures d’aide aux entreprises vont aussi être prolongées jusqu’au 23 novembre. On ne vous laissera pas tomber. On doit garder seulement 2 types d’activités : le travail et l’école. Si vous le pouvez, faites du télétravail. Dès qu’on sort de chez soi, on reste à 2 mètres des autres et on porte un masque. Dans 2 semaines, on va réévaluer la situation.Si les 3 indicateurs : nombre de cas, nombre d’éclosions et nombre d’hospitalisations ont baissé de façon soutenue pendant 2 semaines, on va pouvoir enlever certaines consignes. Mais c’est un gros SI.Je veux vous dire aussi que je suis très préoccupé par les impacts de ces mesures sur la santé mentale des Québécois. Je suis très conscient que c’est difficile. Vous avez le droit d’aller visiter, un à la fois, les personnes seules. Je vous demande de l’faire, de passer du temps avec les personnes seules.Et quand vous voyez qu’une personne ne va pas bien, encouragez-là à appeler Info-Social au 811, pour parler à un spécialiste.C’est le temps pour le peuple québécois de continuer à se serrer les coudes. On est liés les uns aux autres comme jamais dans notre histoire.Si l’effort qu’on fait permet de sauver une vie ou de garder une classe ouverte, ça aura valu la peine de le faire. Gardez ça en tête.J’ai confiance en vous! On va y arriver!

Total Page Visits: 390 - Today Page Visits: 1