Forte de son album Mario sorti en novembre dernier, la rayonnante Marieme rapplique avec un superbe clip cinématographique dont la réalisation est signée Lou Pascal Tremblay.

« La réalité que je cherche à représenter avec ce projet est celle de la rue montréalaise qui cherche, avec de maigres moyens, à faire entendre sa réalité. »  

– Lou-Pascal Tremblay, réalisateur

Gloire à la rue, c’est l’équivalent d’un court-métrage où le fil narrateur est celui de cette passion commune qu’est le rap. C’est le pont que bâtit l’artiste entre les pionniers de la scène Hip Hop d’ici et les nouvelles superstars d’aujourd’hui et de demain. C’est un hymne à la célébration de l’art de la rue fait de façon crue et réaliste, mais dans une optique rassembleuse et optimiste

Marieme – Gloire à la rue (avec Imposs, Sans Pression, White​-​B, Izzy​-​S et Barnev)

MARIEME

Pionnière de la scène Hip Hop québécoise, Marieme fait ses premières armes dans le milieu dès son adolescence aux côtés de son frère, le rappeur et historien Webster. Elle enchaîne ensuite les collaborations avec de nombreux artistes de renoms dont Taktika, Samian, CEA, Farfadet et Souldia.

Au fil des années, Marieme partage son temps entre la production, l’animation télé, le studio et la scène. Autant devant que derrière la caméra, l’artiste sénégalo-québécoise fait rayonner sa culture, en mettant toujours de l’avant avec fierté qui elle est c’est-à-dire une femme métisse issue d’un quartier populaire qui s’est donné comme mission de représenter la culture urbaine et les jeunes issus des communautés culturelles. 

Total Page Visits: 74 - Today Page Visits: 1