Laval, 1er novembre 2022 – C’est aujourd’hui que débute le Mois de l’économie sociale, une
initiative visant à promouvoir ce modèle économique alternatif et centré sur l’humain. Cette
année, le Chantier de l’économie sociale ainsi que les 22 Pôles d’économie sociale actifs dans
toutes les régions du Québec s’unissent pour démontrer que les entreprises collectives ont le
pouvoir de donner du sens, et cela, au quotidien.


« Dans un contexte de crise écologique, de plus en plus de citoyens et entrepreneurs souhaitent
revisiter la formule traditionnelle de l’entrepreneuriat et modifier leur façon de consommer. Je
suis persuadée que l’économie sociale représente un moyen performant pour créer les projets
et les emplois qui ont du sens. La clé d’une économie plus sensée est une implication commune
de ceux qui œuvrent en ÉS et ceux qui la supportent de près ou de loin. Ensemble on donne vie
à une économie plus juste et on transforme nos communautés. » Louise Hodder, directrice
générale du Pôle régional d’économie sociale de Laval (PRESL)
Choisir un modèle économique porteur de sens pour la communauté

Un vent de changement souffle sur le Québec alors que l’économie sociale continue de prendre
de l’ampleur. Aujourd’hui, seulement à Laval on dénombre 270 entreprises collectives, employant
environ 5 080 personnes et impliquant 1620 administrateurs bénévoles dont 1/2 sont des
femmes et 1/5 sont des jeunes de moins de 35 ans. À lui seul, l’entrepreneuriat collectif
représente un chiffre d’affaires cumulé de 548 M de dollars. Sans aucun doute, de plus en plus de
gens souhaitent faire la différence en choisissant l’économie sociale.

Or, ce mouvement continuera de grandir si les Québécois décident de privilégier l’économie
sociale au quotidien. Le PRESL souhaite donc profiter de cette nouvelle édition du Mois de
l’économie sociale pour rappeler qu’on peut aussi collectivement miser sur entrepreneuriat
collectif que ce soit pour nos emplois, mais aussi pour nos entreprises. Fort des valeurs de
démocratie, d’équité et de solidarité, l’entrepreneuriat collectif bénéficie autant à l’employeur
qu’à l’employé. Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, faire le choix de l’économie
sociale peut s’avérer gagnant et attrayant pour des employés. En effet, les entreprises collectives
détiennent, en moyenne, une meilleure rétention du personnel et demeurent en activité plus
longtemps.

En apprendre plus grâce à des activités offertes à Laval

Durant tout le Mois de l’économie sociale, le Pôle d’économie sociale offrira une panoplie
d’activités pour sensibiliser et promouvoir l’économie sociale. Les individus œuvrant en économie
sociale ou qui ont de l’intérêt envers l’entrepreneuriat collectif auront l’occasion d’en apprendre
plus grâce à une riche programmation : panels, conversations, ateliers et séances d’info seront au
rendez-vous!

Pour connaître les activités à venir par région, consultez www.mois-es.com ou la page Facebook
du Mois de l’économie sociale. Suivez et participez à la discussion sur les médias sociaux en
utilisant les mots-clics #JeDonneDuSens et #DonnerDuSens.
Le Mois de l’économie sociale est soutenu par de nombreux partenaires. Cette année, nous
tenons par ailleurs à souligner la contribution financière des outils financiers du Chantier, le
Réseau d’investissement social du Québec (RISQ) et la Fiducie du Chantier de l’économie sociale.
À propos des Pôles d’économie sociale

Présents dans toutes les régions du Québec, les Pôles d’économie sociale sont entièrement dédiés
au développement de l’économie sociale sur leur territoire. Ils sont reconnus comme
interlocuteurs privilégiés sur les questions de l’économie sociale au plan régional. Ils favorisent la
concertation entre les différents acteurs de leur milieu et soutiennent la création des conditions
favorables à ce modèle entrepreneurial de développement. Ce faisant, ils participent à la vitalité
et la diversification économique de leur territoire.
À propos du Chantier de l’économie sociale

Le Chantier de l’économie sociale est une organisation autonome et non partisane qui a pour
principal mandat la concertation pour la promotion et le développement de l’entrepreneuriat
collectif au Québec. Corporation à but non lucratif, le Chantier réunit des promoteurs
d’entreprises d’économie sociale (coopératives, mutuelles et organismes sans but lucratif)
œuvrant dans de multiples secteurs d’activités (communications, loisir, technologies, habitation,
services aux personnes, ressources naturelles, formation, financement, services de proximité,
culture, etc.), des représentants des grands mouvements sociaux et des acteurs du
développement local en milieux urbain et rural.
-30-

Renseignements :
Ana Jankovic | Chargée de communications
PRESL
Communications@eslaval.org
514 234-5371

Total Page Visits: 36 - Today Page Visits: 1

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *